Une histoire d'amour

Un spectacle d'Alexis Michalik

UHA12 (c) François Fonty.jpg

Vendredi 31 Mars - 20h30

 

Théâtre

Tarif plein : 19€ 

Tarif réduit : 16€

Tarif enfant (- 10 ans) : 5€

 

Pass Janvier - Mai

 

Durée : ~ 1h25

 

Placement libre          

Molière 2020 de la mise en scène d’un spectacle de Théâtre privé​

 

Katia et Justine tombent amoureuses, un amour de conte de fée. Justine veut un enfant. Katia, trop souvent blessée par la vie, finit par accepter qu’elles tentent toutes les deux une insémination artificielle. Katia tombe enceinte, mais quelques jours avant la naissance de leur enfant, Justine disparaît... Douze ans plus tard, Katia va mourir. Elle va devoir trouver un tuteur pour sa fille, Jeanne. Sa seule option : son frère, William, écrivain cynique, qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans. Le tourbillon des émotions peut commencer. Comment l’amour peut-il finir ? C’est la question que l’on se pose ici. Tout le monde souffre mais personne ne se plaint. Ces personnages pourtant plongés dans les pires affres du sentiment amoureux, qui vont devoir traverser la perte, le deuil, l’abandon, vont de l’avant, toujours. Ils ont déjà touché le fond, mais en se confrontant les uns aux autres, en se débattant avec une énergie proche du désespoir face à la mort qui approche, en se criant dessus, en se prenant dans les bras, ils vivent, douloureusement, et ils vivent fort. Nous allons rire de leur détresse, nous allons pleurer avec eux. Nous allons les aimer, tous. Car cette histoire a l’air triste et pourtant, au fond, c’est une histoire d’amour.

• Mise en scène : Alexis Michalik 

• Avec : Clément Aubert, Pauline Bression, Juliette Delacroix, Alexia Giordano (à partir de fin novembre 2020), Marie-Camille Soyer, et en alternance Victoire Brunelle-Remy, Lior Chabbat, Grisel Chapet, Lila Fernandez, Léontine d’Oncieu, Violette Guillon, Amélia Lacquemant, Elisa de Lambert, Ambre Pallas, Léwine Weber

• Assistante à la mise en scène : Ysmahane Yaqini

assistée de Clémentine Aussourd

• Décor : Juliette Azzopardi

• Costumes : Marion Rebmann, assistée de Violaine de Maupeou

«Par le miracle d’une mise en scène tourbillonnante, cet amour qui naît et se fracture sur scène ressemble à s’y méprendre aux nôtres. Parce que les acteurs, et c’est là l’autre force de Michalik, sont à notre image.»

Le Figaroscope